Aller au contenu

Configuration#

Tous les outils présentés dans cette page sont accessible via l'onglet Config du Panneau RAEPA.

1. Installation de la base#

1.1. Configurer la connexion à la base#

Pour commencer, il faut définir dans quelle base de donnée le schéma RAEPA va être enregistré. Pour cela on va utiliser l'outil Configurer la connexion à la base qui permet de choisir la connexion à la base de données dans laquelle se trouve (ou va se trouver) le schéma RAEPA. L’outil vous propose de choisir parmi toutes les connexions Postgis que vous avez créées dans votre logiciel QGIS.

Configuration Connexion

Il y a ensuite deux options :

1.2. Installation de la base#

Pour utiliser cet outil vous devez vous connecter à la base de donnée en tant que super-utilisateur

Pour installer (ou réinstaller) la base de données, utilisez l'outil installation de la base:

Installation de la Base

Paramètres d'entrée :

  • Écraser les schémas raepa, audit et import et toutes les données ? : Permet, si le schéma RAEPA existe déjà dans la base, de l’écraser afin de recréer un schéma vierge.
    ATTENTION : toutes les données présentes dans le-dis schéma seront supprimées

  • Ajouter un audit de suivi des modifications sur les tables : Met en place des triggers afin d’analyser et contrôler les actions effectuées sur la base. Met en place un 'historique' des actions effectuées sur la base

  • Projection des géométries : Défini la projection dans laquelle les géométries vont être enregistrées dans la base de données.

  • Nom du gestionnaire : Défini le nom du gestionnaire de la BDD.

  • SIREN : Numéro de SIREN du gestionnaire.

  • Nom abrégé en 3 caractères : Abréviation en 3 caractères du nom de gestionnaire.

Après l'exécution de ce script, vous avez installé, dans la base de données définie avec l’outil Configurer la connexion à la base, un nouveau schéma contenant toutes les tables du standard RAEPA et tous les éléments qui leurs sont associé (fonctions…). Vous pouvez maintenant configurer un projet Qgis à partir des tables de la base de données.

1.3. Mise à jour de la base#

Pour mettre à jour la base de données, utilisez l'outil Mise à jour de la base (Cet outil n'est utile que lors d'un changement de version du plugin) :

Installation de la Base

Pour que les mises à jour soient appliquées, cochez la case Cocher cette case pour faire la mise à jour, vous avez aussi la possibilité de choisir la projection dans laquelle les géométries sont enregistrées dans la base.
Une fois les mises à jour effectuées, vous pouvez configurer un projet Qgis à partir des tables de la base de données.

2. Configuration du projet Qgis#

2.1. Charger le projet#

Pour configurer le projet Qgis, commencez par utiliser l'outil Charger le projet, celui-ci va ajouter dans votre projet Qgis actuel (vierge ou non) toutes les tables du schéma RAEPA de la base de données sous forme de couches. project loaded La prochaine étape va être d'appliquer des styles à ces couches.

2.2. Charger les styles#

Après avoir chargé les couches dans le projet, vous pouvez leur appliquer des styles afin de simplifier leur utilisation, et celle du plugin. Pour cela utilisez l'outil Charger les styles. Cet outil va vous demander d'associer les couches présentes dans votre projet aux styles qui lui correspondent (ATTENTION, la nomenclature des couches provenant de la base de données est une nomenclature abrégée. Par exemple pour la couche des appareils d'assainissement le nom sera apparass).

Le dernier paramètre, lui, permet de définir quels sont les types de style que vous souhaitez ajouter :

Charger les styles

  • Si vous sélectionnez Actions : Vous allez ajouter des actions possible sur les différentes couches du projet. L'utilité des actions est précisément décrite dans la page Actions

  • Si vous sélectionnez Forms : Vous allez ajouter des formulaires aux différents couches, ceux-ci permettent de simplifier l'ajout de nouveaux objets et/ou la modification des attributs des objets déjà existants.

  • Si vous sélectionnez Tout : Vous allez ajouter non seulement les Actions et les Forms mais aussi toute une symbologie pour les différents objets de chaque couche ce qui rend la carte plus lisible et claire.

3. Aide#

3.1. Modèle conceptuel de données#

Le bouton Modèle conceptuel de données renvoie vers le modèle de données disponible en ligne afin de comprendre l'architecture de la base.

Retour en haut de la page